Logo attelageportevelo.fr

Choisir un porte-vélo Thule 3 vélos transformables en 4

Vous transportez très régulièrement 3 vélos. Mais parfois, en ajouter un 4e serait un plus. Vous ne voulez pas investir dans un porte-vélos sur attelage pour 4 vélos, plus lourd et plus encombrant pour quelques exceptions dans l’année. Thule propose deux modèles qui vous raviront peut-être.

Pour tout savoir, découvrez les histoires de Laurent et de Serge. Ils vous partagent leur expérience, le pourquoi de leur choix, les avantages et inconvénients de chacun.

Et vous, ce sera le Thule Velocompact 3 +1 ou le velospace XT 3 +1 ?

Homme perplexe haussant les épaules
@Istock, Davidovici
Sommaire

Comparatif porte-vélo d'attelage Thule pour 3 ou 4 vélos

CARACTERISTIQUESVeloCompact 3 + 1VeloSpace XT 3 + 1
Porte-vélo Thule Velocompact 3+1 Porte-vélo Thule Velospace xt 3
Lien produitVeloCompact 3+1VeloSpace XT 3+1
TypePlateformePlateforme
Poids19,6 kg20,6 kg
Dimensions128x75x79 cm135x73x79 cm
MatériauxAluminium + plastiqueAluminium + plastique
Vélo électriqueOuiOui
Pliable pour rangementOui (103x72x36 cm)Oui (135x73x31 cm)
Coffre accessibleOui 90% des coffres Oui 90% des coffres
Antivol véloOuiOui
Antivol porte-véloOuiOui
Support plaque signalisationOuiOui
Adaptation universelle boule attelageOuiOui
Installation sans outilsOuiOui
Vélo carboneAvec protections Thule carboneAvec protections Thule carbone
Compatible tous types de cadreOui à partir de 20"Oui à partir de 20"
S mini 85 kg80 kg
Largeur pneu max3" 3" (4.7" en option)
Taille roue max29"29"
Empattement vélo max1300 mm1300 mm
Diamètre max cadre22-80 mm22- 80 mm
Distance entre vélo 190 mm190 mm
Charge max60 kg60 kg
Poids max du vélo25 kg30 kg
Vitesse max130 km/h130 km/h
NormeCity crash test + E4City crash test + E4
Référence constructeur926 (13 broches)
927 (7 broches)
939
Garantie constructeur2 ans + 3 ans extension possible2 ans + 3 ans extension possible

Le Thule Velocompact pour 3 vélos

Pourquoi choisir un porte-vélo plateforme sur boule d’attelage ?

Laurent possède un support de deux-roues depuis très longtemps, pourtant il n’est plus adapté aux nouveaux cadres. Il a de plus en plus de mal à loger les 3 VTT de la tribu. Puis, les enfants ont grandi et leur vélo aussi. Surtout Erwan, 1,85 m et son vélo XL.

Dans la famille Bernardon, la pratique du VTT est sacrée. Laurent a été initié par son père puis a transmis le virus à Erwan et Lucie. Aujourd’hui, étudiants à Clermont-Ferrand, ils ne manquent pourtant pas leur sortie hebdomadaire.

Ils habitent Argentat et sillonnent les chemins de la Xaintrie. Néanmoins, Laurent les rejoint régulièrement en week-end chez les voisins auvergnats, pour rouler sur la chaîne des volcans. Il cherche donc un nouveau porte-vélo. Il a beaucoup entendu parlé de Thule, a priori leader sur le marché. Cette marque fait l’unanimité chez leurs connaissances VTTiste. Mais chacun et chacune vante le mérite de son modèle alors, cela n’aide pas vraiment Laurent.

Il parcourt par conséquent Internet. Comme tout acheteur ou toute acheteuse, il possède quelques exigences.

La mode est au gros VTT à pneus surdimensionnés (VPS), autrement appelés fat bike, car ils arrivent tout droit d’outre-Atlantique. Or, nos trois compères préfèrent rouler en VTT d’enduro tout suspendus, pour leur polyvalence. 

Le porte-vélo doit être :  

  • durable, car il voyagera par tous les temps ;
  • aux normes européennes, pour circuler en toute légalité et tranquillité ;
  • robuste et stable ;
  • sécurisé ;
  • d’installation facile et intuitive, pas prise de tête, parce qu’il servira toutes les semaines ;
  • polyvalent, pour transférer 3 VTT enduros tout suspendus, de tailles diverses (M.L, L, XL) sans les abîmer ;
  • Flexible. Le transport très occasionnel d’un 4e deux-roues serait un vrai plus. En effet, madame se joint parfois à eux pour des promenades paisibles.  

Laurent hésite entre le Velocompact 3 et le Velospace XT 3. La principale différence, dans son cas, réside dans la longueur des supports de roues. De plus, le deuxième est tout particulièrement adapté aux gros VTT aux pneus de 4 po. Compte tenu de ses critères et de l’écart de tarif, Laurent opte pour le velocompact. 

Composé d’aluminium et de plastique pour un poids à vide de 19 kg, il se décline en 3 versions :

Laurent possède un support de deux-roues depuis très longtemps, pourtant il n’est plus adapté aux nouveaux cadres. Il a de plus en plus de mal à loger les 3 VTT de la tribu. Puis, les enfants ont grandi et leur vélo aussi. Surtout Erwan, 1,85 m et son vélo XL.

Dans la famille Bernardon, la pratique du VTT est sacrée. Laurent a été initié par son père puis a transmis le virus à Erwan et Lucie. Aujourd’hui, étudiants à Clermont-Ferrand, ils ne manquent pourtant pas leur sortie hebdomadaire.

Ils habitent Argentat et sillonnent les chemins de la Xaintrie. Néanmoins, Laurent les rejoint régulièrement en week-end chez les voisins auvergnats, pour rouler sur la chaîne des volcans. Il cherche donc un nouveau porte-vélo. Il a beaucoup entendu parlé de Thule, a priori leader sur le marché. Cette marque fait l’unanimité chez leurs connaissances VTTiste. Mais chacun et chacune vante le mérite de son modèle alors, cela n’aide pas vraiment Laurent.

Il parcourt par conséquent Internet. Comme tout acheteur ou toute acheteuse, il possède quelques exigences.

La mode est au gros VTT à pneus surdimensionnés (VPS), autrement appelés fat bike, car ils arrivent tout droit d’outre-Atlantique. Or, nos trois compères préfèrent rouler en VTT d’enduro tout suspendus, pour leur polyvalence. 

Le porte-vélo doit être :  

  • durable, car il voyagera par tous les temps ;
  • aux normes européennes, pour circuler en toute légalité et tranquillité ;
  • robuste et stable ;
  • sécurisé ;
  • d’installation facile et intuitive, pas prise de tête, parce qu’il servira toutes les semaines ;
  • polyvalent, pour transférer 3 VTT enduros tout suspendus, de tailles diverses (M.L, L, XL) sans les abîmer ;
  • Flexible. Le transport très occasionnel d’un 4e deux-roues serait un vrai plus. En effet, madame se joint parfois à eux pour des promenades paisibles.  

Laurent hésite entre le Velocompact 3 et le Velospace XT 3. La principale différence, dans son cas, réside dans la longueur des supports de roues. De plus, le deuxième est tout particulièrement adapté aux gros VTT aux pneus de 4 po. Compte tenu de ses critères et de l’écart de tarif, Laurent opte pour le velocompact. 

Composé d’aluminium et de plastique pour un poids à vide de 19 kg, il se décline en 3 versions :

Pourquoi choisir le porte-vélo Thule VeloCompact 3 +1 ?

Déplié, il mesure 128 x 75 x 79 cm. Dénommé « compact », l’arceau se rabat et les rails coulissent pour atteindre 103 x 72 x 36 cm. Il se range ainsi aisément dans un coffre pendant les excursions. 

Porte-vélo Thule velocompact plié
@Thule

À vérifier avant achat

Laurent doit s’assurer de respecter quelques critères, pour ne pas avoir de mauvaises surprises ensuite :

  • La distance entre la boule d’attelage et le pare-chocs doit être d’au moins 4 cm, pour fixer le velocompact 3.
  • Il s’ajuste sur les boules d’attelage normalisées de 50 mm, avec un tube, d’au minimum 28,5 mm de diamètre et 73 mm de hauteur. À moins, les mâchoires ne serrent pas assez, avec par conséquent un risque de décrochage ;
Schéma représentant la distance entre la boule d'attelage et le pare choc de la voiture
@Thule
schéma représentant les distances à respecter sur la boule d'attelage
@Thule
Diamètre minimun 28,5 mm
@Thule
  • Seules les boules d’attelage en acier sont autorisées. Donc, celles en fonte ou aluminium ne conviennent pas.
  • chaque vélo ne doit pas peser plus de 25 kg ;
  • l’ensemble de la cargaison ne peut excéder 60 kg ;
  • la charge verticale (S mini) de l’attelage ne peut pas être inférieure à 85 kg ;
Tableau explicatif s.mini Thule velocompact 3 vélos
@Thule
Tableau explicatif s.mini Thule velocompact 4 vélos
@Thule
  • le diamètre d’un des tubes de cadre doit se situer entre 20 et 80 mm ;
  • les cadres des plus petits doit être d’au minimum 20″ ;
  • le diamètre des roues : maxi 29″ ;
  • la largeur pneu maxi : 3″ soit 7,6 cm ; 
  • l’empattement des vélos à ne pas dépasser : 1300 mm. 

Icône représentant l'entraxe du cadre vélo

Le velocompact 3 présente des caractéristiques qui plaisent à Laurent. 

Sa sécurité

  • Il offre une garantie de deux ans avec une extension possible de 3 ans.
  • Il a obtenu l’homologation E4 (certification). Laurent peut ainsi circuler dans toute l’Europe légalement.
  • Il permet de rouler à 130 km/h sur les autoroutes (bon à savoir pour se rendre d’Argentat dans le Puy-de-Dôme par exemple).

Icône représentant panneau 130km/h

  • Des serrures (compatibles avec le « one key system ») assurent le verrouillage des VTT et du porte-vélo.
  • Des protections (là aussi en option) préservent les cadres en carbone d’une pression trop importante de la pince. En effet, le Velocompact ne bénéficie pas de la technologie AcuTight avec couple de serrage. Cependant, les molettes sont, une fois de plus, vendues séparément.

Sa praticité

  • Livré préassemblé. Montage sans outils.
  • Compact et léger.
  • Une rampe détachable en aluminium (vendue en option) facilite le chargement des deux-roues. 
Rampe Thule pour porte vélo Velocompact
@Thule
  • Arrimage rapide, simple et sûr des roues, à l’aide des sangles, équipées de boucles microclip. Elles maintiennent les modèles jusqu’à 3 pouces (7,6 cm de large).
  •  Les bras de fixation, aussi amovibles, se positionnent à n’importe quel endroit de l’arceau. La pince pivote pour s’ajuster à tous types de cadres de moins de 80 mm de diamètre. Cependant, dans certains cas, une barre universelle rendra l’opération plus aisée.
  • Accès au coffre, même avec les 4 bicyclettes installées, à l’exception de certains utilitaires et monospaces. Il bascule grâce à une simple pression du pied sur une pédale. Ergonomique et pratique.
Pied qui appuie sur la pédale du porte vélo Thule Velocompact 3 vélos
@Thule
  • Son astucieux système de stabilisation facilite l’implantation du porte-vélo sur l’attelage. Présentez, posez, lâchez et procédez à tous les ajustements nécessaires.
  • Conçu et pensé pour une utilisation quotidienne. 

Son adaptabilité

  • Il est compatible avec les vélos à assistance électrique (VAE). Cette fonctionnalité n’intéresse pas Laurent pour l’instant. Cependant, il sait qu’avec l’âge, il s’en procurera sans doute un, pour suivre ses enfants. Il pourra ainsi le garder longtemps. Le Velocompact s’adaptera à ses futures contraintes. 
  • Des rails support de roues, séparées de 19 cm, coulissent en longueur pour un rangement facile dans le coffre. Déployées, elles accueillent des roues de 29 pouces et des cadres de 1300 mm d’empattement. Parfait pour le VTT en taille XL d’Erwan. Par contre, les rails ne se règlent pas indépendamment les uns des autres. Ce qui peut poser problème si un XL côtoie une bicyclette enfant ou adolescent. 
  • Il se positionne sur les véhicules (4×4 par exemple) avec roue de secours à l’arrière à l’aide d’un adaptateur fourni en option.

Comment installer son porte-vélo et ses VTT ?

Laurent a passé commande du modèle Velocompact 927 à 7 broches directement compatible avec son attelage. Cela lui évite ainsi l’achat d’un convertisseur. Sa voiture aurait été équipée d’une connectique de 13 broches, il aurait pris le 926.  

L’installation du porte-vélos

Avant toute chose, Laurent consulte la notice jointe.

Le porte-vélo est préassemblé en usine. Après avoir monté les derniers éléments, Laurent peut tester et maîtriser pour le jour J. 

Vu l’encombrement et le poids, il comprend à présent pourquoi Thule préconise un espace entre la boule et le pare-chocs de 4 cm. Cela évite ainsi d’abîmer la carrosserie lors de la manipulation pour présenter au mieux le porte-vélo afin de le positionner correctement.

Une fois posé, il peut tranquillement vérifier l’aplomb et l’accroche grâce au système de stabilisation de l’appareil. Il ne doit pas pivoter ou s’incliner. Une molette assure le serrage.

Laurent abaisse par la suite le levier de fermeture nécessitant une puissance de 47 kg. Il tend les muscles, chauffe les biceps. Pour les dames, n’hésitez pas à utiliser le poids du corps pour vous aider. Un tour de clé dans la serrure et le Velocompact est verrouillé sur la voiture. 

Système d'accroche Thule Velocompact 3 vélos
@Thule

Commencez ensuite par raccorder la connectique tant que les rails sont repliés afin d’avoir un meilleur accès. Puis, écartez-les, ainsi que les feux de signalisation. Malheureusement, ils restent solidaires. Par conséquent, la longueur des supports de roues ne s’adapte pas très bien au chargement de plusieurs tailles de cadres. 

Le chargement des VTT

Laurent n’a pas jugé nécessaire d’opter pour la rampe du velocompact vendue séparément. Cependant il envisage très bien son utilité pour des dames par exemple.

Comme toujours, il présente la bicyclette de son fils en premier au plus près de la voiture, parce qu’il est plus lourd et grand. Et le guidon très large gêne l’installation de l’autre VTT et risque de frapper la carrosserie ou la lunette de son automobile. 

Par conséquent, non seulement il place les vélos en les opposant, mais il tourne les guidons en procédant de cette manière :

Les bras de support sont amovibles. Il est ainsi plus facile pour Laurent de les fixer sur l’arceau aux endroits les plus adéquats, pour accrocher tous les vélos. 

Cependant, il y passe un certain temps afin de trouver la bonne combinaison. La forme des cadres associée au système tout suspendu limite les prises. Les bras et les pinces s’orientent, mais pas dans de très grandes proportions. Après de multiples essais, les VTT sont en place et verrouillés. 

De plus, deux détails supplémentaires ont gêné Laurent.  

D’abord, les rails coulissent ensemble. Or, en installant trois deux-roues de trois gabarits différents, il aurait préféré que les supports glissent indépendamment les uns des autres, pour s’adapter à la taille de chaque bicyclette. 

Ensuite, les sangles microclip à serrage rapide de 400 mm sont très pratiques et rapides. Néanmoins, elles ne se déplacent pas avec les rails, rendant l’accroche sur les roues plus compliquée, parce que pas à coup sûr centrées. 

Laurent a acheté en même temps le soutien supplémentaire pour le transport occasionnel du VTC de madame. Celui-ci se fixe promptement et se verrouille avec une clé. 

Par contre, ce dernier étant vendu à part, il ne comporte pas la même serrure que celles présentes sur le porte-vélo et les bras de support. C’est un détail certes, mais qui chagrine Laurent qui aime la simplicité. 

À l’usage ou dans le cas d’un achat d’un autre produit Thule, il envisagera éventuellement de recourir au système de clé unique

En effet, Thule commerciale des serrures par lot avec une seule empreinte. Chaque verrou peut être démonté pour être remplacé. Mais c’est encore un coût supplémentaire (sachant que beaucoup d’éléments se vendent en option) pour un porte-vélo d’un certain budget déjà.   

Rail supplémentaire sur porte vélo Thule velocompact 3 vélos
@Thule

Pour terminer, afin de ne pas y passer autant de temps les prochaines fois, Laurent prend en photo sa configuration idéale. 

Il lui tarde ce week-end pour faire la surprise à ses enfants en les rejoignant au pied du puy de Sancy en étant convaincu que rien ne bouge. 

Puy de Sancy
@Istock, JLJSEA

Conseils

Si vous possédez un troisième feu-stop sur votre véhicule, celui-ci (au même titre que les autres systèmes lumineux) doit rester visible. Dans le cas contraire, un dispositif de remplacement sera à installer pour éviter une amende.

Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur notre article : la réglementation des porte-vélos en France.

Toujours dans le respect des règles, des sangles supplémentaires sont conseillées afin d’arrimer votre chargement. Un décrochage engagera votre responsabilité et non celle du fabricant. De même, enlevez tout accessoire amovible de sorte que rien ne vole durant le trajet, mettant potentiellement les autres usagers de la route en danger. 

De plus, le Thule Velocompact 3 est décliné dans sa version F, pour Fix4bike. Fin 2021, ce nouveau système spécialement conçu pour sécuriser le transport d’un porte-vélo et son chargement représenterait 15 % des attelages en Europe. Attention lors de la commande, car il ne s’adapte pas sur une boule classique.  

Attention uniquement pour attelage FIX4BIKE

Le Thule Velospace XT pour 3 vélos

Pourquoi choisir un support de vélo plateforme sur attelage ?

Serge est passionné de montagne et de VTT depuis longtemps. Diego et Michel l’accompagnent toujours. Ce sont les trois mousquetaires pyrénéens, qui sillonnent les dénivelés de la vallée de Gavarnie. 

Avec l’arrivée sur le marché français, des VTT à grosses roues, autrement nommé le VPS, Serge s’est fait plaisir. Ayant dépassé les 70 ans depuis quelques années, il s’est résolu à investir dans un modèle à assistance électrique. Ainsi, il continue à vivre son sport sans ralentir les copains. Diego et Michel roulent, quant à eux, en VTT all mountain musculaires.

L’équipe hésite elle aussi entre le velocompact 3 et le Velospace XT 3. Pour elle, la différence notable concerne la largeur des pneus. En effet, le deuxième semble plus adapté aux gros VTT à roues de 4 po. Des sangles de 60 cm, malheureusement en option, peuvent remplacer celles d’origine de 40 cm insuffisantes. Cette contrainte avec le nouveau fatbike de Serge les oriente naturellement vers le VeloSpace XT3.

Composé d’aluminium et de plastique pour un poids à vide de 20,6 kg.  

Porte-vélo Thule Velospace xt 3
@Thule

Pourquoi choisir le porte-vélo Thule VeloSpace XT 3 +1 ?

Le VeloSpace Xt 3 mesure 135 x 73 x 79 cm et se replie sur la hauteur pour atteindre 135 x 73 x 31 cm afin de réduire son encombrement pour le rangement et l’installation. 

Porte-vélo Thule Velospace xt 3 plié
@Thule

À vérifier avant achat

Serge doit se concentrer sur quelques éléments et quelques prises de mesures avant de passer commande. Seule son automobile est équipée pour recevoir un porte-vélo sur attelage.

Tout comme pour le Velocompact 3 :

  •  fixer le VeloSpace Xt 3 nécessite une distance supérieure ou égale à 4 cm entre la boule d’attelage et le pare-chocs. 
  • Pour un maintien optimal et une sécurité maximale, la boule d’attelage doit être normalisée, soit de 50 mm. De plus, certains critères importants sont à prendre en compte. Retrouvez les détails sur le schéma ci-dessous.
Schéma représentant la distance entre la boule d'attelage et le pare choc de la voiture
@Thule
schéma représentant les distances à respecter sur la boule d'attelage
@Thule

la capacité de chargement du Thule Velospace XT 3 : 60 kg ;

Tableau explicatif s.mini Thule velospace xt 3 pour 3 vélos
@Thule
Tableau explicatif s.mini Thule velospace xt 3 pour 4 vélos
@Thule
  • le diamètre des cadres doit se situer entre 20 et 80 mm ;
  • la taille minimum d’un vélo : 20 pouces ;
  • le diamètre maxi des roues : 29″ ;
  • la largeur pneu maxi : 3″ soit 7,6 cm. Cependant, contrairement au velocompact, des sangles de 600 mm, en option, amènent à 4,7 pouces, soit 12 cm de large ; 
  • l’empattement des vélos  : 1300 mm maximum. 

Icône représentant l'entraxe du cadre vélo

À la différence du velocompact :

  • le poids maxi par vélo à respecter : 30 kg  ;
  • la charge verticale (S mini) de l’attelage ne peut demeurer inférieure à 80 kg ;

Ses fonctionnalités finissent de convaincre Serge et ses acolytes d’investir dans le VeloSpace XT 3.

Sa sécurité

Tout comme le velocompact 3 :

  • Il offre une garantie de deux ans. 5 ans possibles avec l’extension de 3 ans.
  • Il a été confronté au city crash test. 
  • Il a obtenu l’homologation E4 (certification)
  • Il permet de rouler à 130 km/h sur les autoroutes. 

Icône représentant panneau 130km/h

  • Le porte-vélo et ses bicyclettes sont verrouillés par des serrures compatibles « one key system »). Sécurité avant tout. Votre porte-vélo se bloque sur la boule d’attelage et les vélos sur le velospace XT. Précisons tout de même qu’il ne s’agit pas de système contre le vol, mais bien de sécurité contre une ouverture accidentelle durant le transport qui occasionnerait une perte du chargement, donc un danger sur la route. Il convient de rajouter des antivols.
  • Des protections (encore une fois en option) préservent les cadres en carbone d’une trop forte pression de la pince.

Contrairement au Velocompact, ce modèle bénéficie de la technologie Thule AcuTight. Les bras de support dotés de cette innovation émettront un « clic » pour vous prévenir et vous assurer du bon verrouillage de vos bicyclettes. Idéal pour les cadres carbone, ce limiteur de couple offre le serrage optimal pour tenir sans détruire. 

Sa praticité

Comme points communs avec le VeloCompact : 

  • Livré préassemblé, le montage se réalise sans outils.
  • Attache rapide et sure des roues. En effet, deux boucles microclip de 40 cm par vélo maintiennent solidement chaque jante grâce à un serrage rapide et contrôlé pour des pneus allant jusqu’à 3 pouces. 
Sangle de fixation pour easyfold xt
@Thule
  •  Les bras d’arrimage, aussi amovibles, se positionnent à n’importe quel endroit de l’arceau. La pince pivote pour s’ajuster à tous types de cadres de moins de 80 mm de diamètre. Cependant, dans certains cas, une barre universelle rendra l’opération plus aisée.
  • Il pèse, il est encombrant, vous êtes seul (e) ! La stabilisation initiale de la fixation sur boule d’attelage vous simplifie la procédure. Vous posez, lâchez et effectuez les réglages nécessaires avant le verrouillage. 
  • Une rampe de chargement pliable en aluminium (vendue en option) soulage votre dos et vos biceps. Pratique, elle se range sous le plateau pour l’avoir toujours à portée de roues. 
Rampe Thule Easyfold xt
@Thule
  • Des supports de roues espacés de 19 cm logent de grands VTT à pneus surdimensionnés jusqu’à 3 pouces. La largeur d’un rail est de 7 cm à l’extérieur et 6 cm à l’intérieur.
  • Conçu pour une utilisation quotidienne.

Ce qui le distingue du VeloCompact :

  • Des sangles XXL de 60 cm (en option) augmentent la capacité d’accueil des roues à 4,7 pouces. Parfait pour les vélos à pneus surdimensionnés (VPS ou fatbike). Ces dernières comme celles d’origine peuvent être sécurisées par des cadenas spécialement dédiés à cet effet.
  • Pensé pour tous types de véhicules, une pédale actionne le basculement du porte-vélo pour accéder à votre coffre. 50° ? 70° ? Réglez vous-même l’inclinaison en fonction de votre malle ou hayon. Ainsi, la très grande majorité s’ouvrira entièrement. 
Porte-vélo Thule velospace XT 3 basculant
@Thule

Son adaptabilité

  • Transport de bicyclettes électriques et VTT compatibles.
  • Il se positionne sur les véhicules (4×4 par exemple) avec roue de secours à l’arrière à l’aide d’un adaptateur fourni en option. 
  • Besoin d’un espace de cargaison additionnel. Le Thule BackSpace XT transforme votre porte-vélo en porte-charge universel de 300 litres pouvant recevoir 50 kg.
Bagage Thule Backspace xt
@Thule
  • Chez Thule, de nombreuses pièces de rechange restent disponibles pour garder son équipement longtemps. Le trio y tient. Ils sont d’une génération qui répare, avant de jeter. 
  • Un rail complémentaire pour un 4e vélo, vendu séparément, étend la capacité d’accueil du VeloSpace XT de 3 à 4.
Adaptateur Thule Velospace Xt
@Thule
Auparavant, ils avaient aussi hésité avec le modèle 2 + 1, car la largeur entre les rails se révèle idéale pour des fatbikes (25 cm). Toutefois le support de roue supplémentaire ne peut soutenir que 15 kg. Ce qui semble trop faible dans leur configuration. Le VTT le plus léger pèse 17 kg et ils ne souhaitent pas prendre de risque. 
 

Avec le 3 + 1, ils pourront également amener le VTT du gamin. Éh oui, les trois mousquetaires ne sont rien sans leur d’Artagnan, le 4e compère arrivé sur le tard, mais pas toujours là. Le fils de Diégo travaille à Toulouse et les accompagne quelquefois dans leur périple.  

Comment fixer son porte-vélo et ses deux-roues ?

L’installation du velospace XT 3 s’effectue globalement de la même manière que le velocompact 3.

Serge va plutôt partager quelques réflexions sur son usage.

Tout d’abord, même si nous voyons un jeune homme mince sur la vidéo porter le Velospace Xt 3 sans aucune difficulté, il est assez lourd, mais surtout encombrant. Contrairement au Velocompact, ses 1,35 m de long ne se réduisent pas. Est-ce dû à son âge, mais très rapidement, ils ont acheté la roue de transport pour soulager Serge. 

Ainsi, il peut faire rouler le support de vélo jusqu’à la voiture sans avoir à le tenir à bout de bras sur plusieurs mètres. Cela économise déjà ses lombaires. Pratique, elle pivote et se range sous le porte-vélo.

De même, ils ont commandé en même temps la rampe pour faciliter le chargement. Hisser un vélo d’une vingtaine de kilogrammes n’est en soi pas difficile. Mais après une grosse sortie bien technique, il arrive que le geste soit moins sûr avec la fatigue. Une rayure sur la carrosserie et un choc sur la rampe de signalisation en plastique ont suffi à les décider à investir. 

Le porte-vélo ayant été acheté à 3, cela mutualise les frais, mais le coût déjà conséquent en est forcément impacté. Mais à leurs âges, le confort d’utilisation n’a parfois pas de prix. Une rampe pliable fabriquée pour l’easyfold est également compatible avec ce modèle pour un rangement aisé dans le coffre.

Il est surprenant la première fois de constater que les rails mesurent 6 cm de large. Or, Thule vend des sangles de 600 mm pour des pneus jusqu’à 12 cm de large. Autant dire que cela ne rentre pas. Toutefois, les sangles serrent bien et rien ne bouge. Les vélos sont malgré tout sécurisés avec des sangles à cliquet supplémentaires pour une plus grande tranquillité d’esprit. 

Les 19 cm qui séparent les VTT sont trop justes. Les vélos se touchent par endroit et se rayent avec les mouvements du trajet. Là encore, des protections en mousse ont été calées entre les bicyclettes. Les pédales sont, soit enlevées, soit harnachées pour ne pas tourner. 

Serge tient aussi à prévenir que la plaque d’immatriculation doit rester en tout point identique à celle du véhicule et homologuée. Elle peut être amovible. D’ailleurs, le système de fixation par clip de Thule s’avère très pratique pour pouvoir la changer simplement en cas d’installation sur une autre voiture. 

Donc une plaque en carton écrite à la main est interdite en france sous peine d’amende, tout comme celle de Thule réversible et vierge pour une inscription au feutre. 

Pour découvrir l’installation faite par le jeune homme cité par serge plus haut :

Que pensez-vous de ces deux porte-vélos de la gamme Thule ? Vous laisserez-vous convaincre par leur modularité ? Tout comme Serge et Laurent, nous avons surtout aimé ne pas avoir à déplacer, transporter un porte-vélo pour 4 vélos pour un usage essentiellement pour 3 vélos.

C’est un gain d’espace, un équipement moins lourd et pas plus onéreux finalement. Thule propose de nombreuses options permettant de se faciliter la vie. Il est par contre dommage que certaines ne soient pas de séries comme les sangles XXL. 

D’autant plus, qu’il vante le fait d’accueillir des roues jusqu’à 4,7 pouces sans bien préciser que ce n’est pas possible dans la configuration d’origine et pour le tarif annoncé. 

Cependant, nos acolytes sont très satisfaits de leur achat. Ils oublient vite le prix payé face au bonheur éprouvé lors de leurs périples hebdomadaires. Les deux porte-vélos tiennent leur promesse. 

Une fois le coup de main pris, l’installation et le démontage s’opèrent en moins de 10 minutes. C’est tellement rapide qu’à chaque sortie, le support est défait et rangé dans le coffre pour une tranquillité d’esprit optimale. Enfin, cela respire la solidité et la sécurité.

Convaincu(e) ? Vous imaginez-vous déjà explorer de nouvelles contrées accompagné(e) d’un VeloCcompact ou d’un VeloSpace XT.

Si tel n’est pas le cas, vous serez peut-être enthousiasmé par leur solution pour 3 vélos. Sinon, Mottez propose une large gamme de porte-vélos sur attelage pour 4 vélos.

L’Easyfold XT 3, l’Euroride 3 et le HangOn 3 : trois porte-vélos sur attelage pour trois typologies de cyclistes. 

Les modèles sur attelage auront probablement votre préférence. Cela laisse la place pour un coffre de toit. Hé oui, voyager à 4, c’est une véritable expérience, un périple même.