Logo attelageportevelo.fr

Stop au vol de vélos : 5 techniques qui fonctionnent

La vie urbaine moderne a vu le vélo se hisser en haut du podium en tant que solution de transport à la fois respectueuse de l’environnement et du portefeuille. Cependant, comme une ombre furtive, le spectre du vol de bicyclette hante ce tableau idyllique. En effet, l’Observatoire National de la Délinquance rapporte plus de 400 000 disparitions de vélos enregistrées chaque année en France. Un phénomène qui se répète à travers toute l’Europe.

L’image poignante d’un cycliste devant faire face à la réalité déconcertante d’un espace vide où son deux-roues se tenait auparavant est une vision trop familière. Cette statistique alarmante soulève une myriade de questions urgentes. Pourquoi le vol de vélos est-il si omniprésent ? Comment votre fidèle destrier pourrait-il devenir la prochaine victime ? Plus important encore, quelles sont les mesures que vous pouvez mettre en place pour protéger efficacement votre bicyclette contre le vol ?

Enfilons nos casques, car dans cet article, nous allons nous lancer dans une exploration approfondie de cette problématique. Nous passerons au crible les chiffres du vol de vélos en France et en Europe, en soulignant les régions les plus touchées par cette criminalité rampante. Nous examinerons pourquoi vos montures deviennent des cibles irrésistibles pour les escrocs et débattrons des erreurs courantes qui font grimper le risque.

Au-delà de tout, nous naviguerons à travers le dédale des protocoles disponibles pour blinder votre vélo. De la fiabilité des cadenas de vélo aux avantages des applications de sécurité et à l’attrait de l’assurance contre le vol, nous évaluerons le degré de protection que chaque solution peut offrir. Ensuite, nous vous donnerons un guide pratique sur comment rebondir si votre vélo vient à être dérobé.

L’objectif de cet article est d’amorcer un mouvement de prise de conscience sur l’importance de la sauvegarde des vélos et de proposer des stratégies pour défendre efficacement votre précieux compagnon de route. Nous avons l’espoir que ces informations vous outilleront pour naviguer en toute tranquillité dans le paysage du cyclisme urbain. Alors, agrippez fermement vos guidons et préparez-vous à un voyage révélateur sur la piste de la sécurité des vélos.

Roue d'un vélo avec antivol
@Istock, andreygonchar
Sommaire

Le vol de vélos en France et en Europe : la montée d’un fléau

Le vol de vélos n’est plus une simple menace sporadique, mais un fléau qui a pris une ampleur significative ces dernières années, en France comme dans le reste de l’Europe. D’après une étude réalisée par l’Académie de Mobilités Actives (ADMA), les grandes métropoles où la bicyclette s’est imposée comme un moyen de transport privilégié se retrouvent particulièrement exposées à cette menace. À Paris, par exemple, les probabilités de vol sont trois fois plus accrues qu’autre part en France.

Selon le Monde, ce n’est pas un phénomène exclusif à l’Hexagone. D’autres mégapoles européennes comme Amsterdam subissent également les assauts de ces voleurs à deux-roues, avec un risque deux fois plus élevé qu’ailleurs aux Pays-Bas. Même au Danemark, État reconnu pour son amour des vélos, la diminution du vol entre 2010 et 2020 n’a été que de 25 % à Copenhague, comparée à 43 % dans le reste du pays.

Les statistiques compilées par Statista sur la France sont effrayantes : chaque année, ce sont entre 320 000 et 570 000 cambriolages de vélos qui sont déclarés. En 2018, ce fléau a touché 318 000 foyers français. Ces nombres déconcertants soulignent l’urgence de la situation et la nécessité impérieuse de prendre des mesures adéquates pour protéger sa bécane.

cambriolages de vélos
foyers français

Mais ne nous laissons pas aveugler par ces chiffres. Derrière eux se cachent de véritables drames humains. Imaginez une personne vivant dans une grande agglomération, qui se déplace quotidiennement avec son vélo de ville qu’elle attache avec une simple chaîne, le pensant naïvement en sécurité.

Visualisez son désarroi en découvrant son précieux moyen de transport disparu. Le coût de cette perte dépasse de loin son prix. C’est une entrave à sa liberté de mouvement, une atteinte à son sentiment de sûreté et une érosion de sa confiance en l’ordre public.

En effet, selon l’ADMA, seulement 61 % des victimes s’en rachètent un autre, souvent de moindre valeur que celui subtilisé, et investissent davantage dans la protection.

L’épidémie du vol de vélos est une crise silencieuse qui mérite notre attention et nos efforts collectifs pour la combattre.

Pourquoi votre vélo s’est-il transformé en trésor pour les malfrats ?

En selle pour une balade quotidienne ou un moment de loisir, votre bicyclette est devenue plus qu’un simple moyen de transport. Selon l’OCDE, le vélo est en train de prendre une place de choix dans nos vies, et la popularité grandissante de ces deux-roues n’a pas échappé à l’œil des voyous.

Imaginez que plus de 10 millions de vélos ont trouvé leur chemin vers les foyers français ces cinq dernières années. Cette profusion offre un filon inépuisable aux pillards, attirés par la facilité d’un escroquerie rapide et lucrative.

En effet, l’accessibilité des deux-roues est une aubaine pour les délinquants. Combien de fois les avons-nous garés dans des endroits sombres, peu surveillés ? Leur légèreté et leur compacité les rendent d’autant plus vulnérables. Un simple outil de coupe suffit pour s’emparer de votre compagnon à deux roues.

Vol d'un vélo
@Istock, theowl84

Par ailleurs, nombre d’entre nous ont sous-estimé l’importance d’une sécurisation adéquate. Il n’est pas rare de voir des antivols de faible qualité tentant timidement de dissuader les escrocs.

Pourtant, une règle est d’or. Un antivol doit être solidement attaché au cadre, aux roues du vélo et à un point fixe résistant, comme un poteau en métal ou un support à vélos spécifique. En négligeant ce principe de base, vous exposez malheureusement votre vélo à un pillage potentiel.

Ajoutons à cela l’absence souvent constatée de marquage de sécurité sur les vélos. Il s’avère pourtant un moyen efficace de dissuasion, car il complique la revente et facilite la restitution à son propriétaire. Néanmoins, beaucoup restent vierges de tout gravage, par méconnaissance de son existence ou par l’idée reçue qu’il est onéreux ou complexe à réaliser.

Vélo accroché avec 2 cadenas à un support pour vélo

La popularité croissante du vélo, exacerbée par la montée en puissance des modèles électriques et l’incitation des pouvoirs publics pour une mobilité plus propre, attire les convoitises. 

En effet, selon l’Observatoire du cycle, les ventes de VAE ont connu une hausse significative ces dernières années. Ils représentent, en 2022, pas moins de 28 % des achats de bicyclettes neuves, soit 738 000 VAE vendus en une seule année. De plus, la France est encore loin des pays comme les Pays-Bas (57 % de VAE vendus) ou l’Allemagne (48 %), nous pouvons supposer que la tendance ne fera que grossir, faisant des vélos un butin toujours plus appétissant.

+ 0 %
VAE vendus
0

Sans parler de l’attrait global pour le vélo qui s’est récemment intensifié. Les ventes de vélos dépassent désormais celles des trottinettes et même des voitures, démontrant à quel point ce moyen de transport a su gagner le cœur des Français.

Guide ultime pour assurer la sécurité de votre vélo et garder les voleurs à distance

Enfourchez votre vélo en toute sérénité grâce à notre guide détaillé des meilleures solutions pour sécuriser votre compagnon à deux roues. 

Faites le bon choix : l’antivol parfait

La première ligne de défense est un antivol solide et résistant. L’Académie des mobilités actives (ADMA) affirme qu’un modèle de haute qualité est l’élément essentiel pour dissuader. De nombreuses options existent comme les câbles, ceux en forme de U, les chaînes, les serrures pliantes, et les « bloque-roues ». 

Chacun a ses avantages et inconvénients. Mais l’idée principale est d’accrocher fermement votre vélo à un point fixe. De préférence avec deux antivols différents pour décupler la difficulté du vol.

Votre vélo toujours à l’œil : les applications de sécurité et traceurs GPS

Le progrès technologique offre aux cyclistes une nouvelle arme dans la lutte contre le vol : les applications de sécurité pour vélos. Grâce à elles, vous pouvez le suivre par GPS, recevoir des alertes lors de mouvements suspects. 

De plus, vous pouvez signaler votre bicyclette comme dérobée dans une base de données accessible à tous les utilisateurs. Cette technologie peut être la clé pour retrouver votre précieux deux-roues.

Une protection sur tous les fronts : l’enregistrement de votre vélo

L’enregistrement de votre vélo dans une base de données reconnue est un moyen souvent négligé, mais efficace pour dissuader les voleurs. En gravant un numéro unique sur le cadre, vous rendez sa revente plus difficile et son identification plus facile en cas de récupération par les forces de l’ordre.

À présent, si vous achetez un deux-roues neuf ou d’occasion chez un professionnel (depuis 2021), il sera obligatoirement marqué conformément à la loi. Pour information, 100 000 vélos sont retrouvés chaque année, ce qui représente seulement un vélo sur 4. Mais, fait effarant, 7 % uniquement de ces bicyclettes sont restituées à leur propriétaire, faute de gravage. Donc nous arrivons à 7000 vélos rendus. 

Par conséquent, sur les 400 000 volés, c’est 1,75 % qui rejoignent le chemin de la maison.

Si vous acquérez un deux-roues vendu avant 2021 auprès d’un particulier, rapprochez-vous d’un professionnel pour le faire enregistrer pour une trentaine d’euros en moyenne. 

Des initiatives de cyclistes

Connaissez-vous Velhome, une solution toute simple qui apporte une réponse concrète au problème persistant du vol de vélos en France, Belgique et Suisse.

Imaginez pouvoir parquer votre monture chez un particulier, en toute sécurité, le temps nécessaire. C’est l’offre que propose Velhome. Cette initiative solidaire, née du constat alarmant que chaque jour en France, 1000 vélos disparaissent, répond à l’inquiétude majeure de nombreux cyclistes.

Logo Velhome

Conçue par des amoureux du vélo, Velhome est une plateforme altruiste. Sa mission : diminuer les vols tout en tissant des liens d’entraide entre les cyclistes.

Le fonctionnement est d’une simplicité déconcertante. Il vous suffit de visiter le site, de choisir un hôte sur la carte et de le contacter pour organiser le parcage de votre vélo.

Actuellement, Velhome compte près de 600 hôtes à travers la France et au-delà, prêts à fournir un abri sûr à votre deux-roues. Mais plus nous serons, plus en sécurité seront nos deux-roues. 

Cycliste, vous pouvez désormais partir tranquille, sachant votre vélo en lieu sûr. Hôte, vous contribuez activement à la lutte contre les vols de vélos en offrant un espace de stationnement via Velhome.

Lancée en mai 2021, Velhome est issue d’un simple groupe Facebook à Rouen. Depuis, elle s’est développée en une plateforme en ligne nationale, grâce à l’engagement de ses fondateurs, Paul Ravet et Octave Kleynjans, eux-mêmes cyclistes. En 2023, ils proposent leur application pour faciliter encore plus la démarche. 

Une précision importante : bien que le service soit principalement gratuit, certains hôtes peuvent demander une modeste participation (environ 2 €/jour).

Une tranquillité d’esprit assurée : l’assurance vélo

La dernière étape pour une protection à toute épreuve est de souscrire à une assurance. Elle couvre le coût de remplacement de votre bicyclette en cas de disparition. Les modalités varient en fonction des compagnies. Il est donc essentiel de bien comprendre les détails de votre contrat avant de vous engager.

En somme, la sécurité de votre vélo nécessite une approche combinée entre un antivol robuste, l’utilisation d’une application de surveillance pour vélos, son enregistrement et la souscription à une assurance. Chaque cycliste doit être informé, vigilant et proactif, et adopter ces différentes mesures pour décourager les escrocs. À vos antivols, prêts, partez !

Votre précieux vélo s’est volatilisé ? Voici comment réagir efficacement

La disparition de votre vélo, malgré toutes les précautions, peut vous laisser désemparé. Pas de panique ! Suivez ce guide pour naviguer avec sérénité dans ces eaux tumultueuses et maximiser vos chances de retrouver votre fidèle compagnon.

Connaissez vos droits

La première chose à retenir, c’est que vous n’êtes pas seul(e). Les lois françaises et européennes sont de votre côté. La loi d’orientation des mobilités et le décret du 23 novembre 2020 en France ont jeté les bases d’un cadre légal pour l’identification des cycles.

Si votre vélo porte un numéro signalétique unique, les forces de l’ordre pourront plus facilement le retrouver et vous le restituer en cas de vol.

Portez plainte

Dès que vous constatez la disparition de votre bicyclette, filez au commissariat de police le plus proche. Avec environ 400 000 vols de vélos signalés chaque année en France, selon la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB), les forces de l’ordre ont malheureusement l’habitude de ces procédures.

Fournissez-leur le maximum d’informations : marque, modèle, couleur, spécificités et surtout, si possible, le numéro d’identification.

Contactez votre assureur

Si vous avez souscrit à une assurance contre le vol de vélos, faites une déclaration dans les plus brefs délais. Selon les termes de votre contrat, vous pourriez être dédommagé pour sa perte.

Mobilisez votre réseau

Diffusez l’information du vol de votre vélo à votre entourage et sur les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi utiliser des applications de sécurité pour aider à localiser votre deux-roues.

Plus vous sensibilisez de personnes à votre situation, plus vous augmentez les chances de retrouver votre vélo.

Gardez espoir, mais restez réaliste

Souvenez-vous toutefois que même en suivant toutes ces étapes, sa restitution n’est pas garantie. 

En effet, parfois l’escroquerie est l’œuvre de bandes organisées qui font sortir très rapidement les vélos de France. Très régulièrement de telles actions sont mises à la une

Cependant, en signalant le vol, vous contribuez à sensibiliser les autorités et la communauté à l’ampleur du problème. C’est en unissant nos efforts que nous pourrons rendre les rues plus sûres pour nos vélos.

Alors, ne baissons pas les bras et roulons vers l’avenir, toujours plus fort.

En route vers un avenir plus sûr : unissons-nous contre le vol de vélos.

Au fil de cet article, nous avons abordé le sujet inquiétant de l’insécurité pour nos vélos en France et en Europe. C’est un problème croissant qui met en péril notre capacité à nous déplacer librement et en toute tranquillité sur deux roues. Et personne n’est à l’abri.

Cependant, des solutions efficaces existent pour prémunir votre vélo : un antivol robuste, des habitudes de stationnement judicieuses, ou encore un marquage distinctif de votre vélo. Et même en cas de vol, vous disposez désormais des connaissances nécessaires pour réagir et maximiser vos chances de retrouver votre fidèle compagnon.

L’objectif de cet article va au-delà de la simple sensibilisation à la réalité du vol de vélos. Il s’agit de vous donner les outils et les savoirs dont vous avez besoin pour préserver ce qui vous est cher. N’hésitez pas à approfondir chaque méthode de protection mentionnée ici grâce à nos guides détaillés. Ils vous aideront à comprendre et à mettre en œuvre ces mesures de défense essentielles.

Nous vous invitons à explorer nos autres articles dédiés à la sécurité du vélo. Chacun d’entre eux est une mine de renseignements qui contribuera à vous prémunir contre le vol de vélo. L’arme la plus puissante que nous ayons contre ce fléau est l’éducation. Plus nous sommes informés, mieux nous sommes armés.

Et souvenez-vous, nous sommes plus que des individus isolés, nous sommes une communauté de passionnés du vélo. En partageant cet article, vous concourez à éveiller la conscience de l’importance de la sécurité du vélo. Ensemble, nous avons le pouvoir d’influencer le cours des choses et de rendre nos villes plus sûres pour les cyclistes. Chaque vélo compte, chaque action compte. Faites passer le message.